Accompagner les jeunes sur internet

Internet est le lieu idéal pour celles et ceux qui souhaitent découvrir de nouveaux domaines, apprendre, communiquer. Mais c’est aussi un lieu à dangers de multiples facettes dont les jeunes paraissent peu préparés à affronter.

L’exemple des promeneurs du net

Conférence du 4 juin 2013
Avec Sophie Jehel, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication (Université Paris 8), Béatrice Martellière, directrice de la Caf du Morbihan et Karine Le Guern, conseillère technique « animation de la vie sociale et jeunesse » (Caf de la Manche).

==

Intervention de Sophie JEHEL

Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris 8

Internet est au cœur de 3 mutations : technologique, industrielle et politique. Le rôle des adultes vis-à-vis des jeunes générations est à repenser. Depuis 10 ans, les jeunes entretiennent leur sociabilité sur Internet. Les entreprises comme Facebook cherchent à les maintenir sur leurs plateformes. L’objectif est aussi de pouvoir capter leurs données. Les adolescents sont soumis au droit français et au régime juridique de l’entreprise car les données récupérées sont la propriété des entreprises.

Les dangers

La régulation de ces sites est faible. Exemple : rencontre avec des inconnus, réseaux criminels, racisme, antisémitisme, harcèlement, etc. Ces espaces sont faiblement régulés par la puissance publique. Les parents et les éducateurs sont fortement sollicités. Les parents sont fortement impliqués mais démunis de ressources. La formation des éducateurs est encore rare. Il n’y a que des interventions ponctuelles. Les plateformes diffusent des modèles de socialisation qui mettent en avant le narcissisme et l’individualisme. Les adultes doivent introduire la réflexivité parce qu’Internet privilégie l’immédiateté. Il importe de construire chez l’enfant une réflexivité sur ce qu’il fait sur Internet. La médiation humaine est indispensable pour accompagner la mutation technique. Les TIC sont inscrites dans un projet politique. Chaque nouveau média creuse les inégalités entre ceux qui ont les compétences cognitives et ceux qui ne les ont pas.

Intervention de Béatrice MARTELLIERE

Directrice de la CAF du Morbihan

Etre présent sur Internet = Constat après expérimentation du modèle suédois = Les Promeneurs du Net. Pourquoi et comment utiliser Internet dans le travail avec les jeunes ? 52% des jeunes ont un smartphone. C’est un phénomène culturel qui va modifier la façon de penser. Les éducateurs doivent participer et être présents là où se trouvent les jeunes.

Ils doivent être présents dans la rue numérique. Le monde dit virtuel est le monde réel des jeunes. Il faut savoir identifier les risques. Le véritable risque d’Internet est le clivage intergénérationnel et non la pédopornographie selon Serge TISSERON (psychiatre et psychanalyste). Etre sur Internet ne requiert pas de compétences spécifiques. Il faut une simple adaptation et être visible pour les jeunes. La société, les professionnels et les parents doivent se mobiliser.

Intervention de Karine LE GUERN

Conseillère technique d’action sociale à la CAF de la Manche

La CAF de la Manche et ses partenaires ont mis en place en 2012 un réseau de Promeneurs du Net. Ce projet novateur, inspiré de l’expérience suédoise, concerne les associations, les collectivités locales et les institutions. Il a été initié par la CAF de la Manche et le Conseil Général en concertation avec la Maison des adolescents de la Manche ainsi que la Direction départementale de la Cohésion sociale.

Le Promeneur du Net est un adulte professionnel pouvant travailler dans un centre social, un foyer de jeunes travailleurs, à la maison des adolescents, etc.

Plusieurs actions de prévention sont menées dans la Manche avec par exemple l’intervention du Conseil Régional Basse Normandie. Les jeunes animateurs sont très actifs sur Internet et notamment sur Facebook avec une photo, une profession et un vrai nom. 50 animateurs font de la prévention éducative sur Internet. Ce sont des animateurs Promeneurs du Net.

Stratégie

  1. Développer des vecteurs d’informations
  2. Répondre aux interrogations des jeunes (sexualité, famille, alcool, etc.)
  3. Sensibiliser les jeunes sur les traces qu’ils laissent sur Internet
  4. Créer un lien éducatif entre les jeunes et le professionnel, le Promeneur du Net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.