Exercice grandeur nature pour le PPMS

Début décembre, les écoles de Maisons-Laffitte ont eu à réaliser un exercice grandeur nature relatif au PPMS. Il s’agissait de tester le confinement.

D’après les retours obtenus des directeurs et directrices d’établissement, l’exercice s’est bien déroulé mais montre qu’il reste de nombreuses aspects à régler et installations à mettre en place.

Pour rappel, l’objectif du Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS) est de mettre en place une organisation interne à l’établissement scolaire permettant d’assurer la sécurité des élèves et des personnels, en attendant l’arrivée des secours, dans le cas d’un accident majeur.

Par accident majeur, on entend événement d’origine naturelle, technologique (tempête, inondation, séisme, nuage toxique, …) ou humaine, qui cause de très graves dommages à un grand nombre de personnes, de biens et à l’environnement. Par sa gravité et/ou son étendue, il provoque une situation de crise et l’organisation des secours impose la mise en place de moyens exceptionnels.

 Il s’agit d’un dispositif existant depuis plusieurs années et qui doit être mis en place par le directeur de l’établissement (objectif : 2014).

 Le plan particulier doit permettre de répondre aux questions suivantes :

1 – quand déclencher l’alerte ?

2 – comment déclencher l’alerte ?

3 – quelles consignes appliquer dans l’immédiat ?

4 – où et comment mettre les élèves et les personnels en sûreté ?

5 – comment gérer la communication avec l’extérieur ?

6 – quels documents et ressources sont indispensables ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + vingt =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.