M. Peillon aux maires

Le 24 janvier, Monsieur Peillon a adressé une lettre à l’ensemble des maires de France.

Madame le Maire, Monsieur le Maire,

À l’heure où nous abordons, avec la réforme des rythmes à l’école primaire, une phase importante de la refondation de l’École de la République, je tiens à m’adresser à chacune et chacun d’entre vous.

Je sais à quel point l’intérêt des enfants de votre commune, leur réussite scolaire et leur bien-être sont des priorités pour vous. Je sais aussi que certains d’entre vous s’interrogent sur les modalités de cette réforme. La réforme des rythmes éducatifs entraînera, en effet, des changements dans le quotidien des familles de votre commune. Elle influera également sur l’organisation du travail des enseignants et leur manière même de travailler. Elle impliquera pour vos services des transformations qui tiennent, notamment, à la restauration et aux transports scolaires ou encore à l’organisation du temps périscolaire. Ce sont des adaptations importantes et je mesure l’effort qu’elles représentent comme les questions qu’elles suscitent.

Avec Madame George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative, et avec l’ensemble de l’administration de l’éducation nationale, je souhaite y répondre.

Revenons tout d’abord sur les enjeux de cette réforme qui vise à améliorer les apprentissages de nos enfants. L’école primaire constitue notre priorité, celle portée par le Président de la République. Les résultats de nos élèves, vous le savez, ne sont pas satisfaisants. En lecture, leur niveau est inférieur au niveau moyen des élèves européens et il se dégrade. La part des élèves en difficulté augmente. Enfin, nos élèves sont, plus souvent qu’ailleurs, anxieux et fatigués à l’école.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.